Actualités de la MAJC

- COMMUNIQUES DE LA MAJC -


conf 30juin makarian 1

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

conf 30juin makarian 2


- COMMUNIQUE DE LA MAJC -


les justes

 


conf1

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

conf2


Evenement



Communiqué de la MAJC

24 avril 2021



Communique SA 650

Cliquez ici pour télécharger ce communiqué au complet



Communiqué de la MAJC

BEZDIKIAN 1



Quelques informations de la MAJC
du 26 février 2021

Dans l’attente de la fin du couvre-feu, nous attirons votre attention sur quelques événements intéressants et que vous auriez pu manquer :

    • la partie consacrée au Karabakh de l’émission Chrétiens orientaux de France 2 du 29 novembre 2020 que vous pouvez voir ou revoir en suivant le lien suivant ICI


    • l’émission Chrétiens orientaux de France 2 du dimanche 14 février 2021 (dispponible jusqu’au 16 mars 2021) consacrée à trois remarquables monastères arméniens d’Iran. L’émission est encore visible en replay ou en suivant le lien suivant :

LIEN ICI


    • l’émission Présence protestante de France 2 du dimanche 21 février 2021, consacrée aussi au Karabakh, visible encore pendant un mois en replay ou en suivant le lien suivant :

LIEN ICI


    • l’émission Le Grand Reportage du vendredi 19 février 2021 de France Culture que l’on peut encore écouter à l’adresse suivante

LIEN ICI  puis faire défiler le programme du 19 février jusqu’à 17h02.

Nous continuons à alimenter la rubrique Actualités Artsakh.


- Infos -

Ne manquez pas l’émission " Chrétiens Orientaux "
de France 2 qui aura lieu le dimanche 14 février 2021 à 9h10

FR2


 

Vingt ans deja V2 1


Voeux pour 2021 de Martine Vassal,
Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence


Les voeux de l’ASAF et son espoir pour 2021

- Cliquez ici -



Les Voeux de la MAJC

v 2021


PLUS QUE JAMAIS DES VOEUX SINCERES

Fin d'année, Noël arménien : la période est propice aux voeux les plus sincères. Hélas cette année est bien particulière et en plus des malheurs apportés par la pandémie du covid 19, l'espace arménien de nos coeurs n'a pas cessé de saigner avec la guerre subite dans le Haut Karabagh et son cortège de tragédies et de barbarie. Trente ans après les combats gagnés par les Arméniens pour sécuriser la petite république peuplée d'Arméniens dans le Caucase du sud, l'Azerbaïdjan, riche de son pétrole a considérablement renforcé son arsenal militaire notamment avec l'achat de redoutables drones israéliens qui préfigurent les guerres modernes où l'on guide des bombes à des milliers de kms du champ de bataille. Des drones qui ont semé la terreur chez les civils avec des bombes au phosphore et à sous munitions interdites par les conventions internationales. Mais les militaires turcs qui pilotaient les opérations n'ont pas le moindre respect des lois. De ce fait le sentiment de disparition de l'arménité s'est emparé des populations. Erdogan, le satrape d'Ankara n'a pas caché son intention de finir le travail commencé en 1915. Et plus fort que toutes les bombes, la haine entretenue de part et d'autre est un sentiment qui met des décennies sinon des siècles à s'effacer. Poutine, de son côté, arguant que le Haut Karabagh n'était pas l'Arménie a laissé faire jusqu'à ce qu'il décide d'imposer un cessez le feu qui a peut-être sauvé la vie de milliers de jeunes arméniens. Quand on n'a pas les mains dans le cambouis, il est facile d'émettre des opinions. Et si l'on comprend la colère des Arméniens devant cette défaite, comment ne pas comprendre aussi que Nikol Pachinian était le dos au mur. Maigre consolation, l'existence d'une Arménie souveraine permet d'accueillir les réfugiés des montagnes où les chrétiens n'auront plus de répit en attendant des changements géopolitiques de grande ampleur, d'autant que le dictateur qui se rêve en sultan n'est pas éternel et il faut espérer que la communauté internationale saura arrêter le bras d'un Erdogan qui rêve de reconstituer l'empire ottoman en multipliant les foyers de guerre partout où il en a la possibilité.
Aujourd'hui les voeux les plus sincères et les plus efficaces consistent à tout mettre en oeuvre pour aider Erevan à consolider le pays en construisant des infrastructures, des hôpitaux, des écoles, des routes, des logements. La tâche est immense, les défis à relever considérables. Une fois de plus il est aussi entre les mains de la diaspora de continuer la solidarité pour qu'au désespoir du moment succèdent des bulletins de victoire et de renaissance.
Dans leur hôpital de Goris, les médecins de l'ASAF, conduits par notre ami Avédis Matikian ont fait des miracles et vont redoubler d'énergie pour soigner, soigner encore et guérir. Le Fonds arménien a aussi mobilisé les donateurs, tout comme les myriades d'associations qui oeuvrent au quotidien avec leurs réseaux sur place.
Chacun en est conscient, aucune guerre n'est propre mais celle du Karabagh a été particulièrement sale, ignoble avec des actes barbares qui ajoutent à l'ignominie de la politique turque.
Ils ont détruit la fragile paix des montagnes lointaines, mais nous recommencerons à bâtir : les monastères arméniens construits depuis le 3ème siècle attestent de la capacité de résilience des Arméniens qui ont subi des invasions depuis la nuit des temps.
Le soldatesque turco-azéri a provisoirement gagné une guerre mais les Arméniens sauront par leur courage gagner la paix.
C'est le voeu sincère que nous adressons aux femmes et aux hommes de bonne volonté en cette année où il a fallu ajourner nombre de manifestations comme le centenaire des Accords de Sèvres et bien d'autres sujets d'actualité. Dès que nous pourrons nous réunir à nouveau, nous retrouverons nos rendez-vous réguliers de la MAJC.
En attendant, joyeux Noël et bonne année pour vous et ceux qui vous sont chers.

Garo HOVSEPIAN
Président et le conseil d'administration de la MAJC



%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%